© 2020 Carole Proszowski Lab

06 71 41 80 42        ecolesolidmilk@gmail.com

 Stages & Intervenants 

Le jeu et l'action 

Intervenants : U Men Stunt 

Place limités 

Une série de 3 ateliers pour permettre à l’acteur d’éprouver concrètement l’action physique dans le jeu théâtral. 

À partir de techniques de combat (corps à corps, caractérisation d’armes, chutes au sol et accidents, combat où plus exactement savoir donner un coup et le recevoir), nous explorerons comment la mobilisation complète du corps et l’attention, la posture, la vigilance, l’ancrage au sol seront plus affûtés.

L’objectif est d’apporter aux répliques et aux actions dramatiques du texte, la structure physique qui leur correspondent sans perdre le jeu, l’adresse, le regard et la présence. 

Cette approche permet de mettre ces techniques au service du récit, d’en sublimer la vision mais elle est aussi au service des comédiens afin d’éviter les accidents involontaires. 

En collaboration avec UMEN STUNT nous accueillerons lors du Adrien Jeunemaitre, instructeur au sein de l'ADWCT. 
- Titulaire d'un brevet d'état spécialisé arts martiaux chinois,
- Double champion de France de Chi-sao au sein de la FFWAEMC,
- Assiste et donne des cours au sein de l'ADWCT depuis 2008.
Il s’entraîne également sous la direction de Gregory Loffredo, cascadeur et chorégraphe. 

La transFormation de l'acteur 

Intervenante : Carole Proszowski 

Place limités 

Une série de 3 ateliers pour explorer la transformation du genre.
L’acteur travesti, dissimuler, maquiller trouvera dans une oeuvre choisie, une scène lui permettant d’aborder une identité plurielle ou une identité du genre.

Critère du choix des scènes :

・une transformation physique et/ou vocal
・un caractère physique marqué (maquillage, costume, accessoires)

・une scène (dialogue ou monologue) parlée ou chantée
・un show interprété dans votre personnage (autre que le texte)

Corps mouvant, corps émouvant 

Intervenante : Claire Bluteau 

Place limités 

De la technique à l'expressivité, comment traverser le chemin de la contrainte, de l'intégration des outils techniques rigoureux, pour arriver à une liberté d'expression et de créativité dans le mouvement et son entièreté, sans perdre son intériorité et sa singularité ?

 

Cet atelier propose de s'atteler à cette recherche ; partir d'une technique, éprouver divers outils qui permettent de développer l'ancrage, l'écoute intérieure et extérieure et l'ouverture du champ perceptif pour aller ensuite explorer, en groupe puis individuellement,  le mouvement libre et expressif, et toutes les potentialités qu'il offre dans un processus créatif. 

 

Déroulé du cours

1h15 de yoga et pranayama : postures et exercices simples basés sur l'ancrage et l'équilibre entre détente et tonicité des organes, des muscles et des fascias,  appuyés d'une introspection sensorielle.

40 min d'exploration en groupe du mouvement codifié au mouvement libre : travail sur l'ampleur et la densité du geste, ses axes, la conscience du contre-mouvement...

1h d'exploration individuelle encadrée dans la continuité de l'exploration précédente, plus axée sur l'expressivité de chacun.e et vers le développement de ses potentialités. 

L'animal, un outil au service de l'acteur 

Intervenante : Audrey Alles

Place limités 

«L'animal, un outil d'exploration au service de l'acteur»

Pour un acteur en travail, aller à la rencontre d'un animal, c'est avant tout lâcher prise : laisser sa forme propre d'animalité prendre le dessus sur le contrôle mental et s'abandonner corps et âme à la primauté des sens.

C'est ensuite affiner le mouvement, travailler par imitation de la représentation figurée de l'animal. Ce qui suppose pour l'acteur de connaître bien l'animal choisi, de se documenter en amont sur lui. Et

comme toujours, grâce à cette recherche documentaire, rêver ! A partir de ce rêve, l'acteur explore physiquement cet animal qu'il porte en lui, de la sensation intérieure vers la

physicallisation extérieure, en peaufinant le "geste" animalier au fur et à mesure.
Le but n'est pas d'imiter parfaitement l'animal, mais de lui donner vie dans une cohérence qui fait sens pour soi et donc pour les spectateurs : incarner SON animal. De fait, l'acteur aborde l'animal comme il aborde le personnage : on ne rentre pas dans sa peau, on laisse l'animal prendre corps en soi.

Comment choisir l'animal à travailler ? d'abord en fonction de ses goûts, ses fantasmes, son imaginaire. On peut être attiré spontanément par tout type d'animal (singe, cochon, serpent, tigre, ...)
Ensuite en lien avec un personnage sur lequel on est en recherche. "Si Blanche Dubois était un animal, quel serait-il ?" L'animal vu comme essence du personnage, au même titre que le geste psychologique. La méthode de travail est similaire à la précédente au départ : l'acteur cherche d'abord à incarner la vérité de l'animal. Puis petit à petit, pour aller au bout de la démarche, il s'humanise en abandonnant les traits exagérément animaliers de son comportement, et fait le lien avec son personnage. 

Le clown

Intervenant : Yann Terrien

Place limités 

Cet atelier a pour objectif de faire découvrir cet univers ludique et créatif et les outils imaginaires qui en découlent pour acteurs et explorateurs de la scène.

Organique avant tout, le jeu clownesque est basé sur l'utilisation des éléments du triangle C.I.P. (Corps, Imaginaire, Public). Plus cette utilisation est juste plus le clown est efficace. En ce sens il s'agit d'une exploration permanente, loin des zones de confort, loin de ce qui ennuie. En clown, l'acteur doit toujours jouer sur le fil, toujours à partir d'une page blanche. Le clown ne se trouve pas, il se cherche.

«Tout va bien, mais personne ne s’en doute.» 

Qu’est ce qu’un clown? La grande question... Cela fait plus de 30 ans que j’évite d’y répondre, parce que pour moi un clown est indéfinissable. L’art clownesque est d’une telle variété, il n’y a pas de limites, et c’est ce qui est merveilleux dans le clown. Ceci dit, un jour un élève m’a posé la question suivante: si vous deviez définir le clown, ça serait quoi? J’ai rigolé – il m’avait piégé – alors j’ai dit: Un clown est quelqu’un qui fait ce qu’il veut, quand il veut, comme il veut, aussi longtemps qu’il veut. «What He Wants» ~ Ira Seidenstein 


 "Initiation à l’art du combat scénique
Préparation aux scènes d’action
" 

Umen stunt

 

Umen Stunt 


Olivier Schneider et son équipe travaillent sur des productions majeures de cinéma d’action telles que «Fast and Furious», «Safe House», «De rouilles et d’os» et bien d’autres. Il viendront proposer une mise en pratique que nous rattacherons à notre travail de scène.
Grégory Loffredo interviendra lors de cet atelier.

Cet atelier a pour but de familiariser les acteurs aux techniques et approches du combat scénique

(corps à corps, caractérisation d’armes) au travers de scènes et d’improvisations  qui leur seront

proposées.

 

«L'art du combat scénique est à la fois une discipline sportive et théâtrale. Elle s'exerce par la pratique de tous les styles de combat connu associé au "jeu d'acteur "dans le but de donner « l'illusion » d'un combat réel pour le cinéma, la télévision , le théâtre ou tout autre spectacle ou événementiel. Elle est pratiquée souvent par des cascadeurs et parfois des comédiens, sous la surveillance et la direction d’un chorégraphe de combat ou régleur de Cascades.»

 

Gregory Loffredo est cascadeur et enseignant reiki


Suite à une formation de haut niveau en gymnastique et kung fu, Gregory deviendra vice champion de France par Equipe Imposé en gymnastique. Il est repéré par Philippe Guégan qui lui proposera d’intervenir sur la préparation aux cascades sur plateaux. Plusieurs productions de films d’action lui permettent d’intégrer l’équipe de Olivier Schneider (Umen stunt Production). Umen Stunt Production travaille sur des productions majeures de cinéma d’action telles que «Fast and Furious», «Safe House», «De rouilles et d’os» et bien d’autres. Grégory enseigne en parallèle le combat scénique à des cascadeurs, supervise les tournages et intervient dans les ateliers et les stages de Carole Proszowski au sein de Solid Milk, Laboratoire du Jeu..

 

 PATRICK VO est acteur et cascadeur 

Membre fondateur du Umen Stunt, il assiste aujourd’hui Olivier Schneider dans la coordination des cascades depuis 10 ans et travail sur des productions américaines depuis 7 ans tels que Safe House, Fast & Furious et dernièrement Spectre 007. Ceinture noire 2ème dan et instructeur de Karaté, il pratique également divers sports de combat comme la capoeira, le wing chui et la boxe.